Fenêtres sur courts, c’est une histoire qui date, un peu…

1995
Le début d’une aventure

Créé par l’association Les Amis de l’Eldo (association de spectateurs du cinéma Eldorado), le festival prend ses quartiers en automne au sein du cinéma Eldorado. Le directeur du cinéma est alors le programmateur du festival, épaulé par de nombreux bénévoles.
Fenêtres sur courts connaît rapidement le succès et deux compétitions voient le jour. L’une autour du court-métrage français d’humour et l’autre autour des films régionaux. Les salles du cinéma Eldorado devenant trop petites, le festival s’installe à l’Auditorium de Dijon pour la célèbre soirée « Humour et Comédie ».

2012
Création de Plan9

Après de nombreuses années de collaborations entre l’association Les Amis de l’Eldo et le cinéma Eldorado, c’est en 2012 que le festival prend son envol avec la création d’une association dédiée à son organisation, Plan9. A partir de là, l’équipe et la programmation s’étoffent. Création d’une compétition européenne, puis internationale « films de genre ». A cela s’ajoute la création de séance spéciale, Nuit de l’animation, focus pays, séance jeune public…

Fenêtres sur courts prend de l’ampleur et un nombre grandissant de professionnels se déplacent pour venir présenter leur film. Nous organisons également des temps d’échange et de rencontre, toujours très appréciés par le public et les professionnels. L’éducation à l’image a pris une place importante dans notre travail. Nous animons des ateliers de programmation tout au long de l’année, et avons mis en place des séances scolaires.
Depuis 2015 le festival a doublé sa fréquentation et assis sa notoriété parmi les festivals français dédiés au court-métrage.
0