Compétition Francophone


Président du jury - Mathieu Sapin

Auteur - Dessinateur - Réalisateur

Mathieu Sapin est un auteur, dessinateur et réalisateur originaire de Dijon. D’abord connu pour Supermurgeman, son personnage fétiche, il mélange allègrement les genres et les casquettes et multiplie les expériences éditoriales. Il travaille notamment aux côtés de Christophe Blain, Riad Sattouf et Joann Sfar, puis réalise des reportages dessinés ( Feuille de chou pour le film sur Gainsbourg vie héroïque et Journal d’un journal sur Libération). Il reste, avec une quarantaine de livres à son actif, l’un des auteurs les plus insaisissables de sa génération.

Il ne laisse pas le cinéma en reste puisqu’il réalise un court-métrage Vengeance et terre battue en 2014 avec Charlotte Le Bon et son premier long-métrage Le Poulain en 2018.

Ce prolifique auteur a tourné dans un documentaire sur le Caucase aux côtés de Gérard Depardieu.De cette expérience, un album sortira en 2017 Gérard (Dargaud). En 2022, on le retrouve avec Carnets de Campagne, un projet qu’il pilote et partage avec 5 autres auteurs-trices pour raconter les coulisses de la campagne présidentielle. On attend son deuxième long-métrage à l’orée 2023, qui approfondira encore une fois l’envers du décor politique.


Esteban

Acteur, chanteur

Michael Bensoussan, dit David Boring ou Estéban, est un chanteur et acteur français. Il débute enfant dans les films de son père Philippe Clair, ou il partage la vedette avec Aldo Maccione. Au milieu des années 2000, il fonde avec des amis le groupe Naïve New Beaters avec lequel il rencontre un franc succès dans l’hexagone. En 2013, il rencontre Antonin Peretjako et joue dans La fille du 14 juillet. Depuis il enchaîne les rôles, Nos futurs de Rémi Bezançon, L’Effet aquatique de Solveig Anspach, Le Dindon de Jalil Lespert, Debout sur la montagne de Sébastien Betbeder, Même au milieu des ruines de Yolande Moreau (2023)... Il est un acteur incontournable du court-métrage français.

 

Compétition Européenne


Alice Vial

Scénariste, réalisatrice, actrice

Elle s’oriente d’abord vers la comédie, pour prolonger la folie de la récré. Et après être passée par la case « conservatoire de quartier », elle tourne dans des séries, quelques courts-métrages et joue modestement au théâtre.

Elle s’attaque à l'écriture d'un long-métrage, sans passer par la case du court. Avant de rapidement découvrir les affres de la réécriture. Elle passe alors plusieurs années à tricoter ce film qui obtient une bourse Beaumarchais et une sélection au Prix Sopadin du meilleur scénario Junior 2009. Elle écrit ensuite un deuxième long-métrage, Les Innocentes, co-écrit avec Sabrina B. Karine et réalisé par Anne Fontaine. Le film est sorti dans les cinémas en février 2016 après avoir été sélectionné au Festival de Sundance. Il a été nommé au César dans la catégorie meilleur scénario 2017.

Depuis, Alice a réalisé quatre courts-métrages diffusés dans de nombreux festivals. Le dernier en date, Les Bigorneaux, a obtenu le César du meilleur court-métrage 2018. Elle planche actuellement sur un long qu’elle va réaliser, tout en écrivant avec plaisir pour les autres. Elle continue ponctuellement de jouer aussi. Notamment dans la série digitale Loulou qu’elle a co-créée et dans le premier long-métrage du Palmashow : La Folle histoire de Max & Léon.


Anne Benoît

Actrice

Formée à l’Ecole de Chaillot sous la direction d’Antoine Vitez, Anne Benoit s’empare des grands textes classiques tels que Le soulier de satin de Paul Claudel, L’île aux esclaves de Marivaux et Pièces de guerre d'Edward Bond.

Sa rencontre avec Alain Françon dans Les prétendants au Théâtre National de la Colline marquera un tournant dans sa carrière.

Nombreux sont les réalisateurs de cinéma à faire appel à son talent. De Stéphane Brizé dans Je ne suis pas là pour être aimé, à Christine Carrière avec Darling, et Mathieu Amalric avec Tournée, les rôles deviendront plus importants avec Cyril Mennegun dans le film Louise Wimmer, Benoît Jacquot dans Les Adieux à la Reine, Marc Fitoussi  dans le film Pauline détective. Fidèle à ses metteurs en scène, elle revient au théâtre auprès de Georges Lavaudant dans La nuit de l’iguane et Alain Françon dans L’hôtel du libre échange et Du mariage au divorce de Feydeau. En 2012, Jean-Louis Martinelli lui offre le très beau rôle d’Agrippine dans Britannicus.

Jouant sur plusieurs tableaux, elle enchaîne des rôles majeurs sous la direction de Laurent Larivière dans Je suis un soldat,  avec Louise Bourgoin et Jean-Hugues Anglade et plus récemment dans le long-métrage réalisé par Ounie Lecomte avec Céline Sallette.


Roland Menou

Acteur, réalisateur

Après une formation au Cours Florent il débute à la télévision aux côtés d'Edouard Baer dans Nulle par ailleurs sur Canal+.
Il tourne parallèlement au cinéma, sous la direction de Isabelle Nanty, Valérie Guignabodet, Thomas Langmann, Eric Rochant, Julie Delpy... 

Pour la télévision, il participe à des séries comme Caméra Café, Au siècle de Maupassant : Contes et nouvelles du XIXème siècle ou dans les téléfilms Le Malade imaginaire de Christian de Chalonge et Arletty, une passion coupable d'Arnaud Sélignac.

En 2006, après avoir joué Le Grand Mezze d'Edouard Baer et François Rollin au théâtre du Rond-Point, puis avec Michel Fau dans l'opérette Dédé d'Henri Christiné, il présente son premier One Man Show, co-écrit avec Audrey Tautou et mis en scène par Isabelle Nanty et David Nathanson. Il le joue pendant deux ans et reçoit le prix de la SACD.

En 2019, il réalise Amor Maman, un court-métrage avec Arielle Dombasle grand prix du Jury au Festival Fenêtres sur Courts de Dijon, et il est Joël dans la comédie à succès Les Crevettes paillettées de Cédric Le Gallo et Maxime Govera, suivi deux ans plus tard, par La Revanche des Crevettes paillettés des mêmes réalisateurs.

 

 

 

Compétition Régionale


Janick Leconte

Directeur artistique du festival Chef’Op en lumière

Passionné de cinéma et d’art contemporain, Janick Leconte a créé en 2019 le festival “Chefs Op’ en Lumière”, dédié aux métiers de l’ombre du cinéma et plus particulièrement aux directeurs de la photographie. Il en est aujourd’hui le directeur artistique.

Ce festival qui a lieu à Chalon sur Saône au début du mois de mars de chaque année, a connu un développement rapide ces 3 dernières années grâce à l’appui de l’AFC et de plusieurs chefs opérateurs, Eric Gautier, Claire Mathon, Céline Bozon, Jean-Marie Dreujou mais aussi grâce à des partenariats diversifiés (Espace des Arts, Musée Niepce, Fondation SNCF…..)

Il est aussi membre du bureau de La bobine, une association de cinéma art et essai de plus de 800 membres.

Dans une autre vie, il a effectué une longue carrière au sein de l’éducation nationale dirigeant plusieurs établissements scolaires et créant notamment la section cinéma audiovisuel au lycée Mathias à Chalon.


Jean-Michel Cretin

Programmateur du Cinéma Les 2 Scènes à Besançon

Jean-Michel Cretin est ethnologue de formation. Il fut coordinateur pour le Festival international Cinéma du réel, au centre Georges Pompidou à Paris. Il est programmateur du cinéma des 2 Scènes, scène nationale de Besançon, depuis 2005. 

Compétition Internationale films de genre


Pierre-Jean Delvolvé

Réalisateur, scénariste

Pierre-Jean Delvolvé aime autant Tobe Hooper que Jean Eustache, Éric Rohmer que George Miller et rêve d’un cinéma où pourraient se lover ses obsessions hirsutes.

En 2016, après des études littéraires, il intègre la Fémis en scénario, où il tente de lui donner forme, aussi bien dans les longs-métrages qu’il écrit que dans les courts-métrages qu’il réalise. D’abord, Horrible Chanson, en 2019, qui mêle comédie romantique et film d’horreur, puis Combustion Spontanée, en 2020, un mélodrame fantastique qui voyage dans plusieurs festivals internationaux.

Il développe aujourd’hui un nouveau court-métrage et son premier long, mais continue aussi d’écrire pour d’autres cinéastes.

Il est également critique chez “Fais pas genre !”.


Lucile Paras

Réalisatrice

Née à Paris en 1997, Lucile Paras est une réalisatrice de films dʼanimation.

En 2015, elle intègre lʼÉcole nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris (EnsAD) pour y apprendre lʼanimation.

Entre 2018 et 2019, elle part vivre quelques mois en Italie pour étudier lʼillustration à lʼISIA Urbino. Elle y travaille la technique du collage et du papier découpé, qui fait écho à sa passion pour les chimères, les êtres hybrides, les monstres.

En 2021, elle termine son projet de diplôme et premier film, Godzalina, un film de monstre féministe et loufoque en collages animés, qui reçoit la mention du Jury au festival du film court en plein air de Grenoble.

En 2022, elle co-réalise avec Claire Vallès le clip animé du morceau Wide Awake pour la musicienne Anne Paceo.