Compétition Francophone


Aurélie Reinhorn

Réalisatrice

Comédienne, Aurélie Reinhorn se forme d’abord au conservatoire du Vème arrondissement de Paris, dirigé par Bruno Wacrenier, puis intègre en 2011 l’École nationale d’art dramatique de la Comédie de Saint-Étienne. Elle co-réalise en 2013 avec Magali Chanay un premier court métrage Creuse, auto-produit. En juin 2014, elle est actrice permanente au Théâtre Dijon Bourgogne dirigé par Benoît Lambert jusqu'en avril 2016. Elle travaille ensuite avec Alain Françon dans Le temps et la chambre de Botho Strauss créé au Théâtre national de Strasbourg, puis avec Marion Aubert et Marion Guerrero dans Tumultes. En 2018, elle écrit et réalise son premier court métrage Raout Pacha produit par les Quatre Cents Films. (source bio : my.clermont-filmfest.com)


Pierre Mazingarbe

Réalisateur

Réalisateur né en 1988, Pierre Mazingarbe a étudié aux Arts décos de Paris, au Fresnoy-studio national et à la Fémis (Atelier Scénario 2017). Il a réalisé plusieurs courts métrages, dont Ce qui me fait prendre le train (Grand Prix Munich 2013), Moonkup – les Noces d’Hémophile (Prix Qualité CNC 2016), et Boustifaille (Grand Prix PIFFF 2019, pré-achat Arte). Son premier long-métrage, Chiens et Loups, est en développement chez Balade sauvage productions et lauréat Emergence 2020.


Pascale Faure

Incontournable spécialiste du court-métrage en France, Pascale Faure est immergée dans le petit monde de la création artistique et cinématographique depuis une trentaine  d’années. Elle a été co-directrice artistique de L’Oeil du cyclone, le magazine de l’image, de 1991 à 1999, co-scénariste du long métrage Filles perdues cheveux gras de Claude Duty (Prix Michel d’Ornano à Deauville du meilleur premier scénario en 2001) et a dirigé, de 2001 à 2020, l’unité des Programmes courts et créations de Canal+. Pascale Faure se consacre à présent  à l'accompagnement et au développement de projets courts et longs.


Yvonnick Muller

Acteur, réalisateur, scénariste

Comédien, Yvonnick a joué au cinéma sous la direction de nombreux réalisateurs (Pierre Jolivet, Cyprien Vial, Isabelle Brocard, Mads Mathiesen…). Avec Lauriane Escaffre il co-écrit et co-réalise trois court métrages qui sont sélectionnés et primés dans de nombreux festivals (Alpe d’Huez, Raindance, Meudon…), et diffusés à la télé en France et à l’étranger. Pile Poil  est leur premier court produit, par Qui Vive !

Compétition Européenne


Mathilde Profit

Réalisatrice, scénariste, scripte

Mathilde Profit est diplômée du département scripte de la Fémis en 2009. Elle travaille depuis plusieurs années à ce poste, aux côtés notamment de Mikael Buch, Serge Bozon, Leos Carax, Sophie Fillières ou encore Nicole Garcia. Un adieu est son premier court-métrage. (source bio : fifib.com)


Pierre Lottin

Comédien

Après avoir été élève au Cours Florent, il débute sa carrière en tournant dans de nombreux courts-métrages. Sa prestation d’acteur est très remarquée dans le film Johnny de Bruno Ballouard ou il partage l’affiche avec Finnegan Oldfield. Il enchaîne depuis les longs métrages, réalisés entres autres par Olivier Baroux, François Ozon, Anne Fontaine, Jean-Jacques Annaud...


Anaïs Ascaride

Directrice de production

Anaïs Ascaride est directrice de production depuis 2016 et accompagne des réalisateur.trice.s, souvent pour leur premier long métrage (Luna d’Elsa Diringer, Marche ou crève, de Margaux Bonhomme, L’Horizon, d’Emilie Carpentier...). Elle a travaillé cette année sur le prochain film de Sébastien Marnier et tournera cet été la première réalisation d’Alice et Benoît Zeniter. Au sein des Films de La Chapelle, elle a participé au court-métrage Les Dimanches de Jean Dezert de Mikaël Gaudin, tourné à Beaune et soutenu par la Région Bourgogne. Co-secrétaire de l’Association des Directrices et Directeurs de production (ADP), membre du Collectif 50/50, elle s’investit dans les réflexions autour de la fabrication des films dans une économie parfois complexe, mais aussi sur les problématiques de harcèlement au travail.


Catherine Salée

Comédienne

Catherine Salée est une actrice de théâtre et de cinéma, elle joué dans les longs métrages de Joachim Lafosse, Abdellatif Kechiche, Emmanuel Bercot, Guillaume Senez ou encore Costa-Gavras. Au théâtre on a pu la voir dans des productions du Théâtre de la Place, les Tanneurs… Elle a reçu le Magritte du meilleur second rôle pour La Vie d Adèle - chapitre 1 et 2 , trois Prix d’interprétation féminine dans des festivals du court métrage (Paris et Bruxelles) et le Prix de la meilleure comédienne aux Prix de la Critique Théâtre 2008. Par ailleurs, elle travaille avec les enfants et les adolescents lors d’animation d’ateliers et de mises en scène ainsi qu’en faisant de la lecture de contes en milieu scolaire. Elle s’investit au sein du Collectif 50/50 dans les réflexions autour de la fabrication des films dans une économie parfois complexe, mais aussi sur les problématiques de harcèlement au travail.

Compétition Régionale


Willy Orr

Réalisateur

Willy Orr est né à Auxerre. Diplômé de l’EHESS et de La Sorbonne, il est auteur et réalisateur. Il termine son prochain court-métrage, La Mue produit par le G.R.E.C, tourné en BFC et soutenu par la région. Son précédent film, Caresse, était sélectionné en compétition régionale lors de l’édition 2020 de Fenêtres sur courts. Il développe comme scénariste pour Wild West un long-métrage de genre. Il est aussi pigiste pour le magazine Sofilm.


Absinte Abramovici

Productrice

Absinte Abramovici est productrice et intervenante pédagogique. Ayant grandi au Portugal dans une famille de cinéastes indépendants, elle fait d'abord des études de Beaux-Arts. Rattrapée par le cinéma qu'elle côtoie depuis son enfance, elle se réoriente et navigue sur plusieurs postes : déco, assistanat de réalisation, régie… En 2007, elle décide de se consacrer à la production et part à Paris où elle fera ses armes en tant qu'assistante, puis chargée de production. En 2012, elle s'installe vers Cluny où elle intègre l'équipe de CinéRessources 71 avec qui elle développe des actions d'éducation aux images. Trois ans plus tard, elle rejoint Folle allure en tant que productrice freelance pour y développer des films documentaires.


Brice Lallement

Coordinateur des CIBFC (Cinémas indépendants de Bourgogne-Franche-Comté)

Passionné de cinéma depuis sa découverte des Aventures du Baron de Munchausen à 10 ans, Brice a étudié les arts du spectacle à la fac. Après avoir travaillé en vidéo-club puis été stagiaire sur un festival de cinéma, il a débuté dans l’exploitation cinématographique en tant que caissier. Devenu projectionniste et enfin assistant de direction et programmateur jeune public à l’Eldorado de Dijon, il est aujourd’hui coordinateur de l’association des Cinémas Indépendants de Bourgogne-Franche-Comté.

Compétition Internationale films de genre


François Marache

Directeur du festival "Courts mais trash"

François Marache est le fondateur, programmateur, directeur et Monsieur Loyal du Festival Courts Mais Trash. Il travaille également pour la RTBF (Radio Télévision Belge Francophone). En 2005, au terme de ses études de montage à l'INSAS (Institut Supérieur des Arts) à Bruxelles, il organise pour la première fois une séance de films indépendants sous le nom de Courts Mais Trash, au sens d'alternatif, militant, cheap, décalé... Passionné par l’émergence de films fabriqués à la maison grâce à la démocratisation de la caméra DV et par leur ton libre, original et sans filtre, François Marache crée le festival et rencontre le succès. En 2022, Courts Mais Trash se déroulera sur 5 jours avec une centaine de courts métrages, répartis en 15 séances, dont la cultissime Courts Mais Super Trash !


Stéphan Castang

Réalisateur, scénariste

Il a écrit et réalisé les courts métrages : Jeunesses françaises (2011, sélectionné à la Berlinale 2012, sélection César 2013 et primé aux festivals Côté court de Pantin, Nice, Lille…), Service compris (2014), le moyen-métrage : Fin de campagne (2015), Panthéon Discount (2016, sélection César 2018 et sélectionné dans une centaine de festivals et primé entre autres à Clermont-Ferrand, Alès, Brest, Séoul, Stuttgart… ) Et dernièrement Finale (2020). Il est par ailleurs chargé de cours à l'Université de Bourgogne et à Paris VIII et régulièrement consultant pour les résidences d’écritures SoFilm de genre.


Sarah Onave

Co-responsable de la programmation du Maudit Festival de Grenoble

Sarah Onave se passionne pour le cinéma des marges, l'étrange et les expériences audiovisuelles hors normes depuis le choc de sa rencontre avec Le Cabinet du docteur Caligari de Robert Wiene. D'abord assistante de la déléguée générale de l'ex-Festival des Maudits Films avec lequel elle découvre le cinéma bis, elle a travaillé entre autres par la suite en distribution à Paris et à la programmation de courts métrages en festivals. En 2019, elle a co-fondé l'association Terreur Nocturne et le Maudit Festival dans le sillage du Festival des Maudits Films. Diplômée en droit et en cinéma, elle enseigne également à Grenoble et Lyon.